Les conditions pour être spécialiste en traitement de l’humidité

Le spécialiste de traitement d’humidité

L’humidité des murs est un problème fréquent dans les foyers. Cela peut s’agir d’une remontée capillaire, d’une condensation ou encore d’une infiltration d’eau entre autres. Le traitement de ces différents problèmes requièrent une expertise et une formation adéquate, autrement dit nécessite le savoir-faire d’un spécialiste traitement humidité. Ce dernier pourra régler le problème moyennant certains outils, mais pourra également détecter en amont le vrai problème.

Les matériels requis pour identifier une remontée capillaire

Comme il s’agit d’un travail de professionnel, cela exige donc des matériels spécifiques pour mener à bien l’intervention. Le spécialiste traitement humidité emportera en général 7 différentes choses avec lui quand il se rendre chez vous. Le premier, un laboratoire d’analyses chimique qui est contenu dans une malle métallique moyenne indispensable pour mesurer le poids d’eau contenu dans un matériau prélevé. Ensuite, un thermohygromètre pour prélever la température, le pourcentage d’humidité et le point de rosée. Viennent ensuite le perforateur, l’humidimètre, le mètre laser, le thermomètre laser et le géomagnétomètre. Force est de constater donc que pour pouvoir se servir de tous ces matériels, une formation professionnelle est plus qu’indispensable.

Comment devenir un spécialiste traitement humidité ?

Le problème d’humidité des murs est un problème très fréquent. Par conséquent, le travail autour de ce sujet n’est certainement pas en voie de disparition. De plus, les conséquences sont dévastatrices aussi bien sur le plan matériel, financier et sanitaire. Si vous souhaitez vous former dans cette discipline, il y a plusieurs écoles qui s’orientent sur l’humidité des bâtiments. L’objectif dans cette formation est de faire de vous un spécialiste traitement humidité grâce à un contenu enrichi suivi de travaux pratiques sur terrain.   Vous saurez identifier la provenance de l’eau, réaliser une analyse chimique pour pouvoir déterminer avec certitude la vraie source de l’excès d’humidité. En outre, vous saurez faire une étude de cas selon le problème constaté comme les moisissures.  Après cela, vous aurez également une formation pour pouvoir faire un rapport détaillé de ce que vous avez vu et de votre diagnostic. Par conséquent, vous saurez prendre la meilleure solution et ainsi expliquer d’une façon cohérente et méthodique le pourquoi de votre décision. La formation devra durer 3 mois au minimum ou si c’est une formation individualisée 3 jours, mais vous devriez dans les 2 cas avoir une connaissance de base sur le bâtiment ancien. Dès que vous aurez votre attestation de formation à l’expertise, vous pouvez commencer à démarcher avec l’aide de votre formateur pour commencer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *